mercredi 29 mars 2017

La chasse aux pissenlits est ouverte

Il y a d'abord eu ces perce-neiges sous la pluie de l’hiver ; puis des crocus jaunes et violets au milieu de la pelouse, mini soldats heureux d’arriver les premiers pour chanter avec Michel Fugain que « le printemps est arrivé, sors de ta maison ». J’ai ouvert la porte et suis allée faire un tour dans le parc où j’ai croisé le premier pissenlit de la saison. J’ai grimacé : je ne peux plus regarder un pissenlit sans penser à Stephen King et à sa théorie sur les adverbes. En substance, il nous dit qu’un pissenlit dans un jardin, c’est joli, mais qu’un champ de pissenlits en guise de jardin n’a plus rien de joli. Testé et désapprouvé pour vous, tant par le trop-plein d’adverbes dans mes textes que par le dépit d’un jardin rempli de ces fleurs jaunes qui ne deviennent vraiment belles qu’une fois prêtes à se multiplier par milliers !
Est arrivée alors l’heure d’été. Trois saisons en quelques jours, le temps file à toute allure. Mal réveillée, encore toute décoiffée, dans un demi rêve, me revient ce mail de Charlotte daté du 15 février : que proposez-vous pour les ateliers d’été ? Presqu’un mois et demi que ce mail me titille, me provoque, fixe les vacances en famille en juillet, contemple chaque jour du mois d’août avec envie, appelle les renforts pour les ateliers à animer à deux, cherche les bons endroits pour écrire et surtout, les bons thèmes. Dimanche, j’étais prête : le programme était bouclé… Heureuse et pourtant un peu honteuse (Charlotte attendait sa réponse depuis un peu trop longtemps), de la pointe du clavier, je lui ai envoyé le programme des ateliers d’été. Pas rancunière pour un sous, Charlotte m’a remerciée. Dimanche, elle fêtait son anniversaire et cette avant-première était arrivée dans sa boîte mails comme un paquet cadeau. C’est forte de cette coïncidence heureuse que je m’empresse de vous partager le programme des ateliers d’été du choc des mots dans le courant du mois d’août. Et dans la foulée, ne manquez pas tout ce qui se passe AVANT et APRÈS l'été. L'intérêt des pissenlits, c'est qu'on peut les chasser presque toute l'année...

Les pissenlits de l’ÉTÉ
* Envie d'écrire un scénario? Initiation au scénario d'un court métrage, atelier de 5 jours, du 2 au 8 août, à Charleroi
* Envie de créer votre propre "petit" livre de A à Z ? Écrire et relier un album, atelier de trois jours, du 9 au 11 août, à Liège
* Envie (d'enfin) voir clair dans la structure de votre premier jet de roman ? Analyse de la structure selon Vogler, atelier de 3 jours, du 16 au 18 août à Bruxelles
* Envie de découvrir ce que votre signe astrologique vous souffle comme histoire à l'oreille ? Astrologie et écriture, atelier de deux jours les 24 et 25 août à Bruxelles
* Envie de prendre soin de votre corps en même temps que de votre âme d'auteur ? Corps et écriture, atelier d’un jour le 26 août à Louvain-la-Neuve.
Vous trouverez les détails pratiques de ces ateliers ICI.

 
 
Les pissenlits du PRINTEMPS
Avant l’été, il y a mille façons de fêter le printemps, l’amour et la joie de l’écriture !
* L'atelier des lundis au soleil par Internet commence le lundi 10 avril
* L’atelier duo CONTE avec Diane Drory le vendredi 21 avril à Woluwé Saint Lambert
* L’atelier duo BLASON en Monde Magique avec Sandra Mpoyi à Liège le samedi 22 avril
* Les petits déjeuners à Bruxelles le 26 avril, le 17 mai et le 7 juin (choisir les dates qui vous conviennent)
* L’atelier duo CORPS et ÉCRITURE, de la main à l'épaule, avec Bénédicte Dubois le samedi 10 juin
* L’atelier duo en Monde Magique avec Sandra Mpoyi le 17 juin  à Liège
* L’atelier duo CONTE avec Diane Drory le vendredi 23 juin à Bruxelles (c'est presque encore le printemps)

 
Les pissenlits de l’AUTOMNE
Et quand viendra le vent de l’automne, vous serez heureux d’avoir été prévoyants et de vous être inscrits à nos ateliers pour l'année.
* Les ateliers Nouvelles en tous genres à Bruxelles, un mardi par mois.
* Les ateliers scénario seront donnés de septembre à décembre 2018, au fil de 7 mardis à Woluwé Saint Lambert.
* Les dates des Laboratoires roman sont arrêtées : un jour par mois de septembre à juin. Le lundi à Bruxelles, le jeudi à Liège et le vendredi à Charleroi.
* Les dates de l’atelier retravail à Chaumont-Gistoux sont également fixées, 7 vendredis de septembre à décembre.
* Dans votre prochaine Newsletter, vous trouverez les dates des ateliers Alphabet de l’écrivain à Bruxelles, à Gesves et peut-être même à Liège (on y travaille).

mercredi 15 février 2017

J'ai rêvé d'un autre monde
où l'écriture serait ronde


« Je rêvais d'un autre monde
Où la terre serait ronde
Où la lune serait blonde
Et la vie serait féconde »

Alors j’ai commencé à suivre des ateliers d’écriture. J’ai écrit de petits textes et aussi de plus grands. J’ai refait le monde du dessin animé avec mon premier roman pour la jeunesse chez Averbode. « SFX ». Special Effects. Effets Spéciaux… Parce qu’écrire, c’est spécial. Pas « spécial » comme peuvent vous dire vos proches quand vous sortez de chez le coiffeur, non, spécial comme des mouvements qui remuent le cœur de l’intérieur.
Et puis il y a eu les 90 ans de Granny. Elle avait tout, sauf son mari qui était parti. Alors je lui ai écrit un nouveau monde rien que pour elle, une histoire de famille racontée par une poubelle. Elle s’appelle PUSH et donne des noms de chewing-gum aux habitants de sa cuisine. J’ai imprimé, relié, conçu une couverture avec ce titre, « Sacré chewing-gum ». Mes cousins, mes cousines, mes oncles, mes tantes, mon frère, ma sœur et mes parents ont regardé Granny ouvrir son cadeau comme si c’était un trésor. Je n’avais pas acheté d’or ni de billet pour une croisière, j’avais juste emballé mon cœur dans un petit paquet. Elle a dit « merci, ma chérie » et la semaine suivante, « C’est une histoire de famille comme je les aime, sauf que c’est la poubelle qui raconte ». Alors je l’ai réimprimé, je l’ai relié à nouveau et je l’ai mis sous enveloppe vers les éditeurs… et j’ai découvert Edilivre.
C'est Jean-Jacques Goldman, ensuite, qui a pris un coup de vieux et ses 60 ans lui sont tombé dessus trois ans seulement après ceux de ma maman. Comme j’avais pris l’habitude d’écrire des livres pour fêter les gens que j’aime, j’ai imaginé « Des vies sans procuration » et embarqué mes meilleures amies dans une camionnette pour un périple Liège-Marseille sur fond musical. Les Jean-Jacquettes étaient en route et plus rien ne pouvait les arrêter. Le livre a atteint sa destination et Goldman m’a écrit, de sa petite écriture serrée…
« Des vies sans procuration bien arrivées, Ariane !
C’est terriblement intimidant pour moi, j’ai comme l’impression de me retrouver dans un vestiaire de filles, comme un intrus qui verrait et entendrait des choses interdites ! Quel témoignage passionnant sur cette espèce si étrange que sont les femmes ! (Une énigme encore, moi qui vis entouré de femmes…). Mais surtout, quel témoignage de tendresse, de fidélité, d’attachement.
Ça me touche beaucoup, Ariane, merci est un bien faible mot. Alors je vous embrasse, ému, reconnaissant et un peu troublé.
JJG »
Je ne vous raconte pas qui était la plus troublée des deux...


 « Oui je rêvais de notre monde
Et la terre est bien ronde
Et la lune est si blonde »

Dans notre monde, j’anime des ateliers d’écriture pour que vous aussi, vous puissiez rêver.

Des ateliers classiques, pour apprendre à écrire de petits textes (« L’alphabet de l’écrivain » attend les dernières inscriptions avant de commencer à Gesves et à Bruxelles, les 21 et 23 février), de plus grands textes (les ateliers « Nouvelles en tous genres » et « Scénario » commencent en septembre 2017 à Bruxelles, réservez vos places dès maintenant) ou de très grands textes (prochains « LABOs roman » et « atelier de retravail » dès septembre, réservez vos places, ces ateliers sont très prisés). Pour ceux qui n’ont pas envie d’attendre si longtemps, il y a les petits déjeuners et les ateliers en ligne tout au long de l'année.


« Je rêvais d'une autre Terre
Qui resterait un mystère
Une Terre moins terre à terre »


Dans notre monde, j’anime des ateliers d’écriture pour que vous aussi, vous puissiez exister.

Des ateliers pour prendre soin de soi. Des ateliers d’une journée, en semaine ou en week-end…
Je rêvais d’un atelier pour le corps et l’esprit, avec une kiné. Bénédicte Dubois m’a suivie et nous sommes heureuses de vous proposer à Louvain-la-Neuve le samedi 11 mars un nouvel atelier d’une journée à 4 mains : Le grand plongeon dans le BASSIN.
Comment s'ancrer dans son bassin, habiter son corps pour habiter sa vie ? Ressentir la rotation du bassin pour se lancer dans l'écriture d'un tour de roue avec le tarot pour un petit voyage du héros... C’est le challenge que nous vous proposons de relever au travers d’une alternance de travail corporel et de moments d’écriture.
Je rêvais d’un atelier pour permettre à chacun d’avoir accès à son monde magique, avec Sandra Mpoyi, thérapeute somato émotionnelle. Écrire pour se reconnecter à qui l'on est. Se reconnecter à qui l'on est pour écrire.
Nous sommes ravies de vous convier à la grande première de ce rêve devenu réalité le samedi 18 mars à Liège afin de découvrir votre BLASON.
Écrivez une histoire dont vous êtes le héros
Quel blason flotte sur la plus haute tour de votre château ? Quel animal, quelles couleurs, quelle devise ? Les racines de ce que vous êtes ici et maintenant.
Une méditation guidée qui ouvrira les portes de l’imagination et des consignes pour faciliter l'écriture, avec outils et éclairages tout au long du processus, tant émotionnel que technique. Il suffit de se mettre à table pour écrire.
Je rêvais d’un atelier où écrire des contes ouvrirait les portes de l’inconscient et Diane Drory m’a suivie. Nous avons déjà pu donner deux journées merveilleuses et nous sommes enchantées de vous annoncer la suivante le vendredi 21 avril à Bruxelles. L’idée sera d’aller puiser dans les contes d’ici et d’ailleurs pour en écrire un bien à soi, rien que sur soi.


« A la rêver immobile
Elle m'a trouvé bien futile »

Rêver d’une autre terre, d’un autre monde, c’est bien joli, ils m’ont dit, mais tu sais, rêver, ça peut être dangereux. Et si ça ne marchait pas, et si personne ne venait, et si… J’ai fait taire les « oui, mais » qui se bousculaient dans ma tête et j’ai attendu que la terre réfléchisse. Moi aussi, j’ai réfléchi. J’ai cherché de nouveaux lieux, de nouvelles dates, j’ai concocté de nouvelles consignes, trouvé de nouvelles idées qui ont continué de m’enthousiasmer. Je me suis accrochée à cet enthousiasme et les « mais » et les « si » se sont effacés petit à petit. Et aujourd’hui, je viens avec cette Newsletter en forme de billet d’humeur. Parce que quand on écoute bien jusqu’au bout la chanson de Téléphone chantée par Jean-Louis Aubert, ça donne…

« Mais quand bouger l'a faite tourner
Ma réalité m'a pardonné. Hé ! Hé ! »

Alors, vous venez bouger avec moi ?
Je commence déjà à danser de joie.
Ariane

jeudi 29 décembre 2016

L'année 2017 s'écrit avec VOUS!


Le Choc des Mots a quelques propositions dans sa mallette, à vous soumettre pour un mois de janvier rempli d'ateliers vitaminés.

Voici une ribambelle d'ateliers accessibles aux débutants et jeunes écrivants. Vous qui avez envie d'écrire, sachez que l'envie est le seul prérequis pour participer à ce qui suit.
L'alphabet de l'écrivain, un cycle de 6 journées au rythme d'une par mois de janvier à juin 2017, se donne à Auderghem dès le jeudi 12 janvier avec Maureen ET à Gesves dès le mardi 17 janvier avec Patricia. Pour ceux que cela tente et qui ne peuvent pas se libérer une journée complète par mois, il y a toujours l'option "en ligne et à distance" avec Ariane.

Nouvelles en tous genres est une occasion unique de créer son propre recueil de nouvelles. En partenariat avec la Maison de la Francité (métro Arts-Loi) et CléA, ce cycle de 10 journées débute le mardi 31 janvier à Bruxelles. Il est donné par Ariane.

Vous avez envie de vous jeter à l'eau, mais vous vous demandez si vous allez tenir la longueur et l'idée du cycle vous fait (un peu) peur ? Glissez un oeil sur les 4 propositions qui suivent...

Les GRANDS CLASSIQUES de l'école du Choc des Mots, tout public

Les petits déjeuners du mercredi matin. Trois lieux pour une tartine de bonne humeur. Prochain rendez-vous le 25 janvier à Bruxelles avec Maureen, à Liège avec Valérie et à Charleroi avec Ariane.
Les lundis au soleil, atelier en ligne où les consignes se reçoivent le lundi et les textes s'envoient le lundi suivant. Une série de 4 consignes indépendantes pour explorer le portrait, la structure de texte et le microcosme. Le prochain départ est fixé au lundi 16 janvier 2017.
NOUVEAU : les ATELIERS EXTRAORDINAIRES, pour prendre soin de soi, à la carte et tout public.

Les contes de l'hiver à Bruxelles le vendredi 20 janvier en duo avec Diane Drorypsychothérapeute psychanalyste de renom. L'objectif de la journée est d'écrire un conte sur soi.

Immersion garantie dans votre monde magique à Liège le samedi 14 janvier en duo avec Sandra Mpoyi, thérapeute somato-émotionnelle. 


Quant à vous qui écrivez déjà, avez écrit, savez écrire, parlez d'écrire, allez écrire...

Deux ateliers de chic et de choc vous tendent les bras
Le retravail de votre texte long au cours d'un cycle de 7 vendredis de janvier à mai à Chaumont-Gistoux avec Laurence. Cet atelier a eu un succès tel le trimestre passé qu'il est reconduit pour le plus grand plaisir de ceux qui souhaitent s'atteler à la finition de leur texte. Premier rendez-vous le 20 janvier.

Les lundis sous la lune, atelier Internet en 6 consignes pour écrire un conte. Démarrage le lundi 23 janvier 2017.

Envoyez-nous VOTRE consigne surprise à lechocdesmots@proximus.be et gagnez des réductions pour vos futurs ateliers...